Quel tapis de yoga choisir pour partir en vacances ?

Quel tapis de yoga choisir pour partir en vacances ?

Que vous fassiez souvent des exercices physiques ou que vous décidiez de vous y mettre durant vos vacances, le yoga sera sans doute l’une de vos meilleures expériences sportives. Considérant ses nombreux bienfaits sur la santé, de plus en plus de Français n’hésitent pas à s’y mettre. Cela dit, notez que pour profiter au mieux de ses séances de yoga durant les vacances, il faudra bien choisir votre tapis. Quel sera donc l’accessoire qui vous conviendra ? Découvrez quelques conseils pour vous aider à l’identifier.

Opter pour un tapis de yoga doté de la bonne épaisseur

Selon vos besoins, vous pouvez choisir un tapis de yoga fin, d’épaisseur moyenne ou assez grande. Dans tous les cas, vous avez certainement envie d’emporter un tapis confortable. Rien de tel alors que le tapis de yoga Voyage de la marque française de matériel de yoga Yogom pour pratiquer en toute sécurité, où que vous soyez. Quoi qu’il en soit, notez que l’épaisseur standard d’un tapis de yoga est d’environ 1/8 de pouce. Mais tout dépend du type de pratique du yoga que vous faites.

À titre indicatif, sachez que les tapis de yoga confortables et épais, d’une épaisseur de 1/4 de pouce environ, sont plus efficaces pour les articulations douloureuses. En revanche, ils sont plus lourds et il est plus difficile de s’y tenir en équilibre. Pour ce qui les concerne, les tapis plus fins peuvent vous donner un meilleur équilibre ainsi qu’une assise plus optimale. Aussi, ce type de tapis convient plus aux styles vinyasa ou flow plus actifs, car ils ne s’entassent pas.

Les nouveaux yogis seront généralement plus à l’aise avec un tapis plus fin et plus souple. Par contre, les yogis expérimentés préféreront peut-être le rembourrage supplémentaire qu’offre un tapis de yoga plus épais. Le choix entre les épaisseurs est finalement une question de préférence, de confort et d’expérience. Enfin, vous devez savoir que les tapis de voyage sont très fins et légers et se rangent assez facilement, car plus petit que les classiques. Ils sont donc faciles à emporter pour des vacances.

Choisir un tapis bien adhérant, portable et pliable

Il est également important que la surface du tapis soit agréable au toucher et offre un niveau d’adhérence approprié au type de yoga que vous pratiquez. Remarquez que le degré d’adhérence de votre tapis de yoga de voyage fait la différence entre une séance réussie et une blessure potentielle. Votre tapis doit être collant pour vous empêcher de glisser au moindre geste.

Un autre élément essentiel de votre tapis de yoga de voyage sera sa facilité de pliage et de rangement. Ainsi, vous devez savoir que les tapis de taille normale qui peuvent être roulés ou pliés, de manière assez compacte pour tenir dans votre bagage à main ou votre valise, sont exactement ce dont vous avez besoin. Certains sont livrés avec des sacs de transport, d’autres avec leurs propres poignées intégrées.

Précisons aussi que la portabilité du tapis est liée à son épaisseur. Une petite fraction de pouce plus épaisse que les autres ajoutera du confort. Celui-ci sera néanmoins accompagné d’un encombrement supplémentaire indésirable quand il faudra le plier ou le rouler. En outre, votre tapis de yoga doit être suffisamment léger pour aller partout avec vous durant les vacances.

Il doit donc être soft, mais assez résistant pour éviter les déchirures sur n’importe quelle surface. Et si vous voyagez beaucoup, vous devez vous assurer que votre tapis est à la fois portable et durable, afin de ne pas avoir à le remplacer tous les deux mois.

Privilégier un tapis fait avec des matériaux durables

En voulant acheter un tapis de yoga, il faut bien vérifier la matière de confection. En général, la durabilité du tapis est également liée au matériau dont il est fait. Le PVC est un choix populaire, car constituant un matériau à base de plastique très durable, facile à entretenir et très adhérent au sol. Cela étant dit, sachez que les tapis en PVC ne sont pas tous absorbants et se montrent moins adhérents quand on transpire abondamment.

Par ailleurs, notez que le PVC n’est pas biodégradable et encore moins aussi écologique que les autres options. Parmi celles-ci, le TPE (élastomère thermoplastique) est certainement une belle alternative. Il est question d’un mélange artificiel, généralement de polymères de plastique et de caoutchouc. Les tapis en TPE sont écologiques comparativement au PVC, et certains sont à 100% recyclables. Les tapis en TPE sont généralement moins durables, mais ce défaut est vite compensé par une bonne traction.

En dernière position, les tapis écologiques / naturels proviennent de divers matériaux comme le caoutchouc naturel, le coton biologique et le jute. En comparaison aux énoncés un peu plus haut, les tapis écologiques sont légèrement plus glissants, mais leur texture naturelle offre une adhérence acceptable au corps. Bien qu’ils n’aient pas la durabilité décennale du PVC, ces tapis se situent clairement en tête de liste si le respect de l’environnement est votre souci.