Tapis de yoga antidérapant : un atout pour votre pratique

Dimensions, épaisseur, couleur, lignes de position, prix… : pour choisir un tapis de yoga, de nombreux critères doivent être étudiés.

En effet, ce produit est plus qu’un accessoire. Il est votre « maison », cet espace dans lequel vous réaliserez ces postures qui favorisent la méditation, le renforcement musculaire, l’équilibre et la souplesse.

Mais pour conserver de bons appuis au sol, il est essentiel que votre tapis de yoga soit antidérapant.

Or, tous les matériaux utilisés n’offrent pas toujours l’adhérence dont vous avez besoin.

Voici quelques conseils qui vous permettront de choisir un tapis adapté à votre pratique ainsi que des astuces qui vous éviteront de glisser pendant vos asanas.

Working out mat
Tapis antidérapant

Pourquoi utiliser un tapis antidérapant pour le yoga ?

Avant tout, rappelons que pour pratiquer le yoga, mieux vaut vous munir d’un tapis spécialement dédié à cette discipline.

Les tapis de sol en mousse peuvent sembler attractifs, notamment au niveau de leur prix, mais ils ne conviendront pas au yoga, surtout si vous êtes adepte des formes dynamiques.

En effet, de nombreuses postures demandent que vous preniez appui sur vos mains et vos pieds, par exemple la position du « chien tête en bas ».

Yoga stretching. Young man in dog pose
Posture du chien tête en bas

Si votre tapis n’est pas adapté, vos mains et vos pieds glisseront jusqu’à ce que vous vous retrouviez allongé sur le ventre.

Qui plus est, à force de glisser, vous ajusterez constamment votre posture, ce qui gêne votre concentration et limite l’efficacité de votre séance de yoga.

Un tapis dont la surface supérieure est antidérapante vous permet en revanche de réaliser toutes les postures sans glisser, en toute sécurité.

Quels matériaux privilégier pour un tapis de yoga antidérapant ?

La clé d’un tapis antidérapant, ce sont les matières dans lesquelles il est fabriqué.

Toutefois, votre choix de matériaux doit aussi être guidé par votre profil de yogi et votre type de pratiques. Ainsi, si vous pratiquez un yoga dynamique et que vous avez tendance à transpirer, privilégiez les tapis en polyuréthane (PU) ou en microfibres.

Si au contraire, vous avez les mains et les pieds secs, tournez-vous vers un modèle en PVC, de préférence certifié OEKO-TEX, un label qui garantit l’absence de substances toxiques.

*Désormais, vous avez aussi la possibilité de choisir des matières 100 % naturelles, écologiques et aux propriétés antidérapantes comme le liège ou le caoutchouc.

Tapis Lotuscrafts en liège, le top de la catégorie.

Le plus souvent, ces matériaux sont utilisés pour la couche supérieure du tapis. Le revêtement inférieur adopte une autre matière, pour que le tapis ait une bonne adhérence au sol.

Dans tous les cas, évitez les tapis en coton ; ils ne sont pas antidérapants.

Astuces pour ne pas glisser pendant vos exercices de yoga

Même sur un tapis de yoga antidérapant, les glissades sont possibles. Avant tout, sachez que les propriétés naturellement antidérapantes du liège ou du caoutchouc sont renforcées par l’humidité.

La transpiration favorise ainsi l’adhérence de votre tapis de yoga. En début de séance ou si vous transpirez peu, nous vous conseillons d’humidifier légèrement le tapis au niveau des mains et des pieds. Vaporisez simplement de l’eau à l’aide d’un spray.

Little girl spraying houseplant leaves, taking care of plant Monstera.
Vaporisez simplement de l’eau à l’aide d’un spray, et profitez en pour déshydrater vos plantes !

Si malgré tout, vous glissez toujours sur votre tapis, positionnez une serviette de yoga sous vos mains et sous vos pieds.

Vous avez également la possibilité de le doubler avec un autre tapis de faible épaisseur, un fin tapis de voyage (travel mat) par exemple. Enfin, nettoyez régulièrement votre tapis de yoga en vous référant aux conseils d’entretien du fabricant.

Les meilleurs tapis de yoga antidérapant